Actualité

UN 23e CHAT !

Le phénomène reste phénoménal. L’auteur et sa créature continuent de nous bluffer. La prouesse est d’autant plus impressionnante que l’album n’était pas prévu cette année. C’est comme si Geluck nous disait « Ah bon ? Il faut vous pondre un album génial pour cet automne ? Très bien, je vous livre ça la semaine prochaine. » Hans Duchmol a rencontré l’auteur.

Bonjour Philippe Geluck, d’abord, doit-on dire Jéluck ou Guéluck ?
PG - On dit ce qu’on veut. Si après 30 ans et 2798 fois que j’explique qu’on dit Gue-luck, vous n’êtestoujours pas fichu d’avoir fixé l’information, honnêtement, dites comme vous voulez, je m’en bats les couilles. Et je me permets de vous rappeler que ceci est une interview écrite et que, donc, votre première question n’a aucun intérêt. Je dis ça au cas où vous souhaiteriez la couper avant de mettre sous presse.

Bien. Alors, passons tout de suite à la deuxième question : pouvez-vous nous dire comment est né ce Chat ?
PG - Je ne veux pas avoir l’air désagréable, mais j’ai déjà répondu à cette question 43 627 fois et cela fait 17 ans que je me suis promis de ne plus y répondre.

Compris ! Mais, ne pourriez- vous pas, une dernière fois, pour nos lecteurs, revenir sur ce jour qui a bouleversé votre vie ?
PG - Merci pour votre compréhension. J’ai créé ce personnage lors d’un séjour en Égypte quand j’ai failli me faire renverser par une camionnette sur Haret Al Batanoni. Je dois la vie sauve à un vendeur de journaux qui portait un T-shirt orné d’une image de Bastet, la divinité à tête de chat. La nuit suivante, j’ai fait un rêve, dans lequel un gros chat revêtu d’un manteau est venu me parler. Dans un demi-sommeil, j’ai dessiné ce chat dans le carnet se trouvant sur la table de nuit. Le lendemain, au réveil, la femme de chambre éclata de rire en apercevant mon croquis et me dit : « C’est vous qui avez dessiné ce personnage si rigolo ? On dirait qu’il va parler ! » Le Chat était né. C’était en octobre 1975.


Incroyable histoire ! Merci de nous l’avoir racontée encore une fois, ça valait vraiment la peine !
Et donc, cette année, en 2020, vous sortez votre 20e album. Vous croyez aux chiffres ?
PG - Loin de moi l’idée de vouloir systématiquement vous contredire, mais il ne s’agit pas du 20e, mais du 23e album. Encore une fois, sans vouloir vous critiquer, c’est même le titre de votre article.

Comment est-il possible d’encore se renouveler au bout de 20 albums ?
PG - Vingt-trois.

Pardon ?
PG - 23 albums. Vous avez dit 20.

La question est la même. Comment arrivez-vous à vous renouveler après autant d’albums ?
PG - Vous savez, c’est un peu à vous de le dire...

Comment ça ?
PG - Je ne sais pas, moi. Quel a été votre sentiment après avoir lu ce 23e Chat ?

Je ne l’ai pas lu.
PG - Ah bon ? Vous venez m’interviewer au sujet d’un album et vous ne l’avez même pas lu ?

Vous croyez qu’on a le temps de lire les livres dont on parle ou de voir les films sur lesquels on écrit ?
PG - Ah bon. Alors, si vous voulez, on peut parler de vos impressions sur Le Chat en général ou sur un autre de mes albums.

Je n’en ai lu aucun.
PG - Mais alors, puis-je connaître la raison de ce rendez-vous ?

En fait, c’était l’occasion de vous demander un autographe pour le fils de ma copine dont c’est l’anniversaire aujourd’hui et ça m’évitera de lui acheter un cadeau.
PG - Bon, très bien, passez- moi l’album à dédicacer.

Ah ? Je n’en ai pas. Je pensais que vous en auriez un sous la main...
PG - Mais avec plaisir, cher ami ! Quel est le nom du gamin ?

Euh... ne mettez pas de nom, juste un dessin et une signature, comme ça, s’il veut le revendre, ce sera plus facile.
PG - Quelle bonne idée !

Ça a l’air vraiment facile à faire !
PG - Voilà, cher ami. Ce fut un vrai plaisir.

Au revoir, Monsieur Jéluck... Cette interview coïncide avec la fin de mon stage à La Gazette du Chat. Le mois prochain, je passe professionnel !

Accordez-vous une année sympathique avec Le Chat de Philippe Geluck !

Téléchargez, chaque mois de l'année, un fonds d'écran pour smartphone pour rire des meilleurs traits d'humour du Chat !

Le Chat est parmi nous

Philippe Geluck

Les albums du Chat

Le Chat est parmi nous - Tome 23

A quelque chose malheur est bon !